La prévention incendie, ça commence par vous!

La sécurité d’une collectivité dépend des mesures de sécurité et de prévention contre l’incendie. Les articles et les documents suivants renferment d’excellents renseignements sur plusieurs sujets, qu’il s’agisse des exercices d’évacuation incendie ou des procédures à suivre pour installer des détecteurs de fumée et des détecteurs de monoxyde de carbone (CO). Si vous désirez en savoir plus sur un sujet, veuillez utiliser la page Administration pour nous envoyer une note.

 Âge et sagesse

Les statistiques montrent que les adultes de plus de 65 ans sont plus susceptibles de mourir ou d’être blessés lors d’un incendie.

Même si la plupart des personnes âgées continuent de mener une vie indépendante et productive, le processus naturel de vieillissement peut les rendre particulièrement vulnérables en cas d’incendie. Pour elles, les risques courants liés à l’incendie sont les imprudences commises en fumant ou en cuisinant, ou les appareils de chauffage placés aux mauvais endroits.

Le document « Âge et sagesse » a été conçu pour être remis par les services d’incendie avec l’aide des groupes communautaires, du personnel des services de soutien à domicile, des amis et des familles des personnes âgées.

 TAPP-C (Programme de prévention des incendies criminels pour enfants)
TAPP-C est un programme d’évaluation et d’intervention qui vise à réduire l’incidence des comportements incendiaires parmi les jeunes au sein des collectivités. TAPP-C se fonde sur la prémisse selon laquelle pour la plupart des jeunes, la pyromanie est un problème de comportement que l’on peut éliminer en combinant éducation et soutien psychologique. On peut dire que des enfants jouent avec le feu lorsqu’ils se mettent en danger ou lorsqu’ils mettent les autres en danger en jouant avec des matériaux combustibles comme les allumettes ou les briquets. Les services d’incendie de Cornwall jouent un rôle déterminant dans l’identification et l’aiguillage des jeunes pyromanes. Le programme est axé sur l’éducation des bonnes pratiques de sécurité incendie aux jeunes de 2 à 17 ans. Selon le Centre de toxicomanie et de santé mentale (division Clarke), le suivi de certains de ces enfants a montré que chez 70 pour cent d’entre eux, le comportement pyromane a cessé.
 Know Fire

Si vous êtes étudiant et que vous aménagez dans la résidence d’un collège ou si vous venez de décider d’avoir votre propre appartement, vous avez une foule de décisions à prendre.

Chaque année, de jeunes adultes sont victimes de plusieurs incendies graves partout dans la province. Les causes sont multiples, mais vous devez être préparé en cas d’incendie.

Know Fire est un programme de sensibilisation à la sécurité incendie destiné aux étudiants. Il présente plusieurs conseils rapides et simples qui aident à sauver des vies, que vous soyez étudiant, propriétaire ou parent.

 Règlements

Voici les règlements municipaux reliés aux Services d’incendie de Cornwall (en anglais seulement):

 Plan d'évacuation
Votre service d’incendie tient à ce que vous soyez préparé au cas où un incendie surviendrait à votre domicile. Veuillez prendre quelques minutes avec votre famille pour prévoir un plan d’évacuation en suivant les neuf instructions simples énumérées ci-après. Chaque ménage doit disposer d’un tel plan d’évacuation et d’un détecteur de fumée en bon état de marche. Cela contribue à la survie de tous en cas d’incendie. Commencez votre plan en vérifiant que votre détecteur de fumée fonctionne. Il vous réveillera si un incendie se déclare pendant votre sommeil.
  1. Dessinez le plan d’étage de votre domicile. Pour cela, utilisez une grille selon l’exemple fourni. Vous devez dessiner un plan pour chaque étage.
  2. Incluez toutes les issues de secours possibles : dessinez tous les murs, les portes, les fenêtres et les escaliers. Cela permettra à votre famille et à vous-même de voir toutes les voies d’évacuation possibles d’un seul coup d’œil.
  3. Incluez toute caractéristique importante qui pourrait vous aider à évacuer : chez vous, les portes et les fenêtres sont les issues de secours. Y a-t-il d’autres éléments susceptibles de vous aider à évacuer votre domicile en toute sécurité? Pouvez-vous sortir par une fenêtre donnant sur le toit d’un porche ou d’un garage? Peut-on atteindre sans risque un arbre ou une antenne de télévision à partir d’une fenêtre? Ces caractéristiques peuvent être extrêmement utiles en cas d’urgence, mais vous devez vérifier que toutes les issues de secours sont pratiques et utilisables.
  4. Balisez deux voies d’évacuation à partir de chaque chambre à coucher. Il y a une sortie principale à partir de chaque chambre. Cela sera la voie d'évacuation à utiliser s’il n’y a pas de danger apparent. Si vous ne pouvez pas utiliser la sortie principale à cause de la fumée ou du feu, vous devez avoir une autre issue. En général, il s’agit d’une fenêtre. Il faut être particulièrement attentif aux voies d’évacuation à partir des chambres à coucher parce que la plupart des feux se déclarent la nuit, quand tout le monde dort. La deuxième issue de secours doit être pratique et facile à utiliser. Assurez-vous que la personne qui occupe cette chambre à coucher peut utiliser la deuxième issue de secours.
  5. N’oubliez pas que certaines personnes peuvent avoir besoin d’aide pour sortir. Décidez à l’avance qui aidera les jeunes enfants, les personnes âgées et les handicapés de votre famille. Quelques minutes de planification vous feront gagner des secondes précieuses en cas d’urgence réelle.
  6. Choisissez un lieu extérieur où vous vous retrouverez tous. Un point de rassemblement dont chaque membre de la famille se souviendra. Choisissez un endroit situé devant la  maison ou près de la maison de vos voisins est une bonne idée. Chacun doit savoir qu’il doit se rendre directement à ce point de rassemblement pour que l’on sache où il se trouve. Il ne faut en aucun cas retourner dans un immeuble en feu.
  7. Appelez les pompiers depuis le domicile d’un voisin. Une fois que tout le monde s’est retrouvé au point de rassemblement, une personne peut être envoyée chez le voisin pour appeler les pompiers. Inscrivez le nom du voisin et le numéro de téléphone du service des pompiers sur votre plan. Indiquez l’adresse de votre domicile sur votre plan d’évacuation.  Gardez toujours le numéro du service des pompiers près de votre téléphone  au cas où un voisin aurait besoin d’appeler.
  8. Vérifiez que chaque membre de votre famille connaît le plan d’évacuation. Passez-le en revue avec chacun d’entre eux. Discutez des première et deuxième voies d’évacuation à emprunter à partir de chaque chambre à coucher. Vérifiez que les enfants connaissent le plan. Suivez les issues de secours à partir de chaque chambre à coucher avec toute la famille. Faites cet exercice pour vérifier que toutes sont pratiques et faciles à utiliser. Il est important que toutes les fenêtres soient ouvertes et qu’aucun meuble lourd n’obstrue une voie d’évacuation. Si des échelles ou des cordes de secours doivent être utilisées, vérifiez qu’elles sont accessibles et que la personne concernée est capable de s’en servir.
  9. Mettez votre plan d’évacuation à l’essai : après avoir passé en revue le plan d’étage avec les membres de votre ménage, vous devez le mettre en pratique pour que chacun sache ce qu’il doit faire. Faites un exercice de mise en pratique tous les six mois. Lors d’un incendie réel, vous devez réagir sans hésitation parce que vos issues de secours pourraient être rapidement obstruées par la fumée ou les flammes. Grâce à vos exercices d’évacuation, tout le monde saura quoi faire en cas d’incendie.
 Abandon du tabac
Ne laissez pas une cigarette abandonnée vous faire rendre votre dernier souffle!!!
  • Si vous fumez, fumez dehors.
  • Utilisez des cendriers profonds et larges posés sur des tables stables.
  • Avant de jeter des mégots et des cendres, vérifiez qu’ils sont éteints et arrosez-les.
  • Vérifiez sous les coussins des meubles et à d’autres endroits où des mégots de cigarette pourraient être tombés.
  • Posez les allumettes et les briquets en hauteur, hors de la vue et de la portée des enfants.

La division de la prévention des incendies des Services d’incendie de Cornwall collabore étroitement avec le Bureau de santé de l’est de l’Ontario et son programme d’abandon du tabac. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites suivants :

Bureau de santé de l’est de l’Ontario

myquit.ca

 Ressources pour les enfants

Sparky the Fire Dog ® est une marque de commerce de la NFPA, Quincy, MA

Cliquez ici pour consulter le site Web Sparky pour trouver des activités, des vidéos et des applications  passionnantes pour enfants.

Questions concernant vos détecteurs de fumée et de CO:

Quels types de détecteurs de fumée et de CO devrais-je acheter?

Nous recommandons l’usage de détecteurs de fumée électriques (câblés) et de détecteurs de fumée à piles homologués par l’U.L.C. Les produits évalués et validés par les Laboratoires des assureurs du Canada (U.L.C.) sont estampillés ULC. On en trouve dans la plupart des grandes surfaces et quincailleries.

Où devrais-je installer mon détecteur de fumée?

Le détecteur de fumée doit être installé à proximité de chaque chambre à coucher. Lorsqu'une chambre à coucher est desservie par un couloir, installer l'alarme dans le couloir. Installez toujours le détecteur de fumée au plafond ou près du plafond conformément aux instructions d'installation du fabricant.

La loi stipule que tous les logements ontariens doivent être munis d'un détecteur de fumée fonctionnel à chaque étage et proche de toutes les chambres à coucher. Cela comprend les maisons unifamiliales, les maisons jumelées et les maisons de ville, qu'elles soient occupées par leur propriétaire ou louées.

Quand a-t-on besoin d’un détecteur de CO? 

Les habitations qui abritent au moins un appareil à combustion (p. ex., un chauffe-eau au gaz ou une fournaise au gaz), un foyer ou un garage attenant nécessitent l'installation d'un détecteur de CO. 

Quels sont les bâtiments résidentiels auxquels s'appliquent les exigences relatives aux avertisseurs de CO?  

Voici des exemples de bâtiments résidentiels:

  • Maisons (individuelles, jumelées, mitoyennes)
  • Appartements/Condominiums en location
  • Foyers d’accueil (adultes, jeunes, enfants)
  • Auberges/Auberges de jeunesse
  • Logements sociaux
  • Résidences étudiantes/Dortoirs
  • Maisons de retraite (classifiées comme bâtiments résidentiels)
  • Campements pour les travailleurs du logement
  • Pension, logement, chambres et foyers de transition
  • Couvents/Monastères
  • Clubs (résidentiels)
  • Hôtels/Motels
  • Détention ouverte et semi-sécuritaire pour les jeunes
  • Camps de vacances
  • Pensionnats
  • Refuges (sans-abris/femmes)

À quelle fréquence dois-je vérifier mes détecteurs de fumée et de CO et comment dois-je les entretenir?

Nous changeons d'heure chaque année au printemps et à l'automne. C'est le moment IDÉAL pour changer aussi les piles de votre détecteur de fumée.  Si l'indicateur de pile faible émet un bip, remplacez la pile immédiatement. Il est recommandé de tester vos détecteurs UNE FOIS PAR MOIS!

N'enlevez jamais la batterie pour l'utiliser dans d'autres appareils.

La poussière peut obstruer un détecteur de fumée. Passez soigneusement l'aspirateur à l'intérieur d'un appareil alimenté par pile à l'aide de la brosse à poils souples. Si l'appareil est connecté électriquement, coupez l'alimentation électrique et passez l'aspirateur uniquement sur les évents extérieurs. Rétablissez l'alimentation et testez l'appareil une fois l’opération terminée.

Vérifiez les dates!  Les détecteurs de fumée et de CO s’usent et ont une date de péremption. Si vous pensez que vos détecteurs ont plus de 10 ans, remplacez-les.

 

 

 

 

 

 

phone icon Contactez Nous

Jenelle Malyon
Adjointe administrative
10 rue 4ième ouest, Boîte 877, Cornwall ON, K6H 5T9
: 613-930-2787 ext. 2311
: 613-930-9089
Envoyer un courriel
Emplacement sur la carte