Skip to content

Projets d'atténuation des inondations 

 

Réduction de l'infiltration et du captage des égouts

Les eaux parasitaires provenant des sources d'infiltration et de captage réduisent la capacité des réseaux d'égouts sanitaires, des réseaux d'assainissement mixtes et des installations de traitement à transporter et à traiter les eaux usées domestiques et industrielles. L'infiltration et le captage surviennent lorsque les conduites et les regards d'égout en place subissent une dégradation et une détérioration matérielles et des joints. L'élimination de l'infiltration et du captage par des programmes de réhabilitation, de fonctionnement et d'entretien des égouts permet de protéger les investissements dans le réseau d'égouts. Cette initiative permettra de réduire le débit vers l'usine de traitement des eaux usées, les déversoirs d'orage et la charge dans l'environnement. Le contrôle à la source de l'infiltration et du captage est la méthode la plus rentable pour limiter le débit des eaux parasitaires et reporter le remplacement des grands conduits d'égout et l'agrandissement des installations de traitement, et constitue une partie essentielle de l'initiative Empreinte bleue de Cornwall.

 

Projet d'égouts de la rue Eleventh et des avenues Grand et Miron

L'atténuation des inondations chroniques dans le secteur de la rue Eleventh et des avenues Grand et Miron se fait par un projet qui a débuté en 2014 et qui vise à construire des égouts à une plus grande profondeur le long de la rue Eleventh et des avenues Grand et Miron et à rediriger le débit des égouts sanitaires vers une autre zone de drainage, où une capacité suffisante peut être développée. Plus particulièrement, ce projet comprend ce qui suit : l'élimination de l'ancien poste de pompage d'eaux d'égout sur la rue Guy; la construction de nouveaux égouts sanitaires à une plus grande profondeur le long de la rue Eleventh et de segments des avenues Grand et Miron; la construction d'un nouveau poste de pompage au coin des rues Eleventh et Marlborough avec des contrôles et une surveillance à la fine pointe de la technologie, un système d'alimentation de réserve et une nouvelle conduite de refoulement le long de la rue Marlborough, de la rue Eleventh à la rue Sixth; et la construction d'un nouvel égout pluvial le long de la rue Marlborough, de la rue Second à la rue Eighth, pour pouvoir enlever les apports d'eau de l'égout pluvial et du puisard existants de l'égout unitaire de la rue Marlborough, et fournir la capacité nécessaire pour recevoir le débit provenant du secteur de la rue Eleventh et des avenues Grand et Miron.

Ce projet a été approuvé pour l'octroi de fonds de 2 millions de dollars à partir du fonds provincial sur l'infrastructure municipale, pour aider au financement de son coût total de 5 millions de dollars. On a reçu environ 1,7 million de dollars à ce jour et l'on s'attend à recevoir le reste au début de 2016.

 

Entretien des drains et des fossés

L'élimination des sédiments et des débris, et le remodelage du fonds des réseaux de drainage des eaux pluviales en surface ouverts stratégiques; l'élimination des accumulations de sédiments dans les ponceaux à dalot et les buses en tôle d'acier ondulées situés dans les réseaux de drainage des eaux pluviales en surface stratégiques; et l'élimination des sédiments et des débris dans les grands égouts pluviaux. À ce jour, on a nettoyé et remodelé tous les réseaux de drainage des eaux pluviales en surface.

 

Réduction du captage des égouts de l'avenue Easton

Dans le cadre de l'initiative de réduction des inondations élaborée à la suite des tempêtes de 2010 et de 2013, on a cerné les secteurs les plus touchés par les inondations. Pour certains secteurs, il a fallu effectuer une enquête plus approfondie afin d'établir les mesures d'atténuation à prendre. Un de ces secteurs se trouve au sud de la rue First et à l'est de l'avenue Danis, où l'égout sanitaire est sujet à des refoulements. Dans certaines zones basses, on a découvert que les puisards étaient reliés à l'égout sanitaire. Le projet proposé visera à rediriger ces eaux de captage, ce qui nécessitera un égout pluvial le long de l'avenue Easton, de l'avenue Danis à la rue Anthony, et le long de certains segments de l'avenue Danis et de la rue Lefebvre. On redirigera environ 18 puisards et le ruissellement connexe collecté vers le réseau d'égouts pluviaux, ce qui contribuera à réduire la charge du réseau d'égouts sanitaires. 

 

Projet de réduction des risques d'inondations des rues Christy et Dunkirk

Pour certains secteurs à risque plus élevé, il a fallu effectuer une enquête plus approfondie afin d'établir les mesures à prendre pour réduire les risques d'inondation des sous sols. Un de ces secteurs se trouve dans les environs des rues Christy et Dunkirk. Dans le cadre de l'enquête, on a déterminé que l'égout provenant du secteur au nord (le tracé rue Birmingham / rue Lascelle) présentait des débits élevés, exacerbés par le captage d'eaux pluviales dans l'égout sanitaire. On propose de construire un égout pluvial pour intercepter ces eaux en 2015. Les travaux futurs comprennent la redirection des débits directement vers le grand collecteur nord (plutôt que par le secteur des rues Christy et Dunkirk, puis vers le grand collecteur nord), en construisant un émissaire d'évacuation le long de la rue Lemay au moment de la reconstruction de cette rue. 

 

Projets de séparation des égouts

La séparation des égouts unitaires a pour objectif de réduire les débits d'eaux pluviales dans le réseau d'égouts et en direction de l'usine de traitement des eaux usées. Elle permet de réduire les risques d'inondation des sous sols, parce que les débits sont réduits dans les conduits auxquels les maisons sont rattachées. Elle permet également de réduire les volumes des déversoirs d'orage et les risques de dérivations de l'usine de traitement des eaux usées dans le fleuve Saint Laurent. Pour effectuer la séparation, il faut construire de nouveaux égouts pluviaux, afin que les égouts unitaires puissent être convertis en égouts sanitaires. L'ordre de priorité des projets est établi en fonction de l'état du revêtement des routes, afin que l'on puisse effectuer les travaux en égouts avant le resurfaçage. Pour cette année, les projets proposés sont les suivants : la rue Walton, de l'avenue McConnell à la rue Guy, et la rue Surgenor, de la rue Boyd à la rue Joyce.

 

Remplacement du ponceau du drain Boales 

On a constaté que le ponceau traversant le drain Boales à l'intersection de la rue Cumberland et de l'avenue Emma était détérioré. S'il n'est pas remplacé, il pourrait nuire à la route au dessus, en plus d'obstruer le débit dans le drain Boales. Étant donné que la rue Cumberland et l'avenue Emma sont toutes deux des rues artérielles, une défaillance causerait une perturbation grave de la circulation. Le drain Boales est un canal de drainage important. La buse en tôle d'acier ondulée existante sera remplacée par un ponceau à dalot en béton.

 

Bassin de retenue des eaux pluviales à Eamer's Corners

Un bassin de retenue des eaux pluviales sera construit du côté sud de la rue McKenzie, entre l'avenue Ross et la rue Pitt, sur le terrain que la ville a acheté il y a quelques années. Les travaux comprennent la mise à niveau du grand ponceau traversant la rue Pitt à la rue McKenzie. Le bassin aura pour but d'équilibrer les débits d'écoulement d'Eamer's Corners avec le ponceau passant sous l'autoroute 401 et débouchant dans le bras sud de la rivière Raisin. Les inondations en surface au bout sud d'Eamer's Corners contribuent au captage et à l'infiltration de l'égout sanitaire. Au cours des dernières années, la construction d'égouts pluviaux et la redirection d'environ 75 % des drains de fondation ont contribué à réduire les eaux parasitaires de l'infiltration et du captage. Ce projet permettra de réduire les risques de l'écoulement des eaux pluviales et des inondations en surface dans l'égout sanitaire. 

 

Gestion des eaux pluviales de la rue Seventh par l'aménagement à faible impact (AFI)  

On a déterminé que la reconstruction de la rue Seventh Est, de la rue Sydney jusqu'à l'est de la rue Amelia, était une occasion de lancer un projet de démonstration de gestion des eaux pluviales. Les techniques d'aménagement à faible impact constituent une façon efficace de transformer le comportement de transport rapide et à volume élevé de l'eau des bassins hydrographiques urbains imperméables en quelque chose qui corresponde davantage à l'état initial de l'environnement. À l'aide, principalement, d'écobaissières surmontées de végétation qui favorisent l'infiltration / la recharge de la nappe phréatique, le stockage des eaux de ruissellement et l'évapotranspiration, on atténue les eaux pluviales et l'on réduit l'écoulement total du point de rejet de l'égout. Étant donné que dans ce cas ci, il s'agit d'un égout unitaire, la réduction du rejet contribue à réduire les débits en direction de l'usine de traitement des eaux usées, et les risques de surcharge de l'égout et d'inondation des sous sols. Les techniques d'AFI peuvent également permettre d'améliorer l'environnement visuel d'une collectivité, et ont été appliquées avec succès aux quatre coins de l'Amérique du Nord. Afin d'obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter le lien suivant : http://water.epa.gov/polwaste/green/bbfs.cfm.

 

Améliorations à la collecte des eaux pluviales du Plan 240 (Grant's Subdivision)

Le remplacement / la construction de nouvelles structures d'entrée pour le drain Boales à l'intérieur des limites du Plan 240 (du côté ouest de l'avenue Brookdale et au sud du chemin Tollgate) permettront l'entrée des eaux de ruissellement d'une tempête à récurrence de 100 ans dans le ponceau à dalot du drain Boales. Cet important réseau de drainage des eaux pluviales a été conçu pour transporter les eaux d'une inondation à récurrence de 100 ans, et les améliorations au captage des eaux de ruissellement permettront de réduire la formation de flaques d'eau et les inondations en surface localisées, qui contribuent à l'infiltration et au captage dans l'égout. De plus, les tampons de regard considérés comme sujets au captage seront scellés, ce qui réduira l'écoulement des eaux pluviales dans le réseau d'égouts, dans un secteur qui a été touché gravement par les événements de fortes précipitations de 2010 et de 2013.

 

Contrôle des réseaux d'égouts

Afin de mieux comprendre le débit de base (temps sec) et le comportement en cas de tempête (temps de pluie) des réseaux de collecte des eaux d'égout, on a installé 16 appareils de contrôle du débit à divers endroits dans le réseau d'égouts collecteurs. Les renseignements sur les débits des égouts sont disponibles en temps réel et accessibles par un navigateur Web. Avec la modélisation informatique, cela fait partie intégrante de l'évaluation des mises à niveau futures de l'infrastructure, et de la compréhension des impacts de la croissance et du développement futurs. Cela aidera à cerner les mécanismes de surcharge des égouts qui ont une incidence sur les divers secteurs touchés par les inondations, et, ainsi, permettra l'utilisation optimale des programmes d'immobilisations et des autres programmes pour la réduction de l'infiltration et du captage et la protection contre les inondations, dans le cadre de l'initiative Empreinte bleue de Cornwall. Un poste d'observations météorologiques spécialisé muni d'un enregistreur de données et situé à l'immeuble administratif des Travaux municipaux fait partie des efforts de contrôle, et a pour but de quantifier le volume et la durée des précipitations et, ainsi, de permettre l'évaluation de l'impact des divers événements de précipitations sur les débits des égouts. 

Cornwall